1 Point2 Points3 Points4 Points5 Points [3,69 / 5]
Loading...

Pour traiter un sujet de réflexion, il faut savoir :
1-Cerner le problème :
*Prenez le temps d’examiner les termes du sujet. -Ils disent si vous êtes ou non concerné(s) par la question. -Ils permettent d’identifier les difficultés liées au sujet. -Ils donnent souvent des indications de plan.
*Demandez-vous quel est l’intérêt du sujet. S’agit-il d’une question d’actualité, d’un problème général…. ?
2-Exprimer une opinion personnelle :
Pour traiter un sujet de réflexion, vous devez développer une série d’arguments.
*L’argumentation a son propre langage. -Pour analyser, exposer, démontrer, convaincre, sélectionnez soigneusement vos tournures de phrases et variez les constructions. -Pour bien mettre en valeur la progression de votre pensée, articulez les idées entre elles au moyen d’articulateurs : ensuite, cependant, en effet, ainsi, en outre,…. -Pour donner de la personnalité à votre rédaction, utilisez des figures de style : comparaison, métaphore, antithèse…..
*L’argument est une source inépuisable. En fonction de vos objectifs, vous pourrez choisir des arguments de différente nature : sentiment, raison, passé, présent, avenir, droit, devoir, individu, famille, société,….
*Le recours à l’exemple est indispensable. L’exemple, puisé dans votre expérience personnelle ou dans vos connaissances (littérature, cinéma, Histoire, géographie, sciences, religion…), permettra d’échapper aux considérations trop théoriques ou trop abstraites.
3-Organiser sa pensée.
Dans une production écrite, les idées doivent être non seulement riches, mais aussi organisées. Une rédaction obéit à des lois de composition et de proportions.

 

*Règles de composition :
Voici le plan traditionnel d’un devoir de réflexion : ° Introduction.
°Développement : -Thèse : arguments « pour » -Transition -Antithèse : arguments « contre » °Conclusion.
*Règles de proportions :
-L’introduction et la conclusion, généralement constituées d’un ou de deux courts paragraphes complémentaires, seront de proportions sensiblement égales. –Le développement est le lieu de l’argumentation. Il se divisera en deux parties articulées autour de la transition, bref paragraphe, assurant le passage harmonieux entre la thèse et l’antithèse. –Chaque paragraphe développera une idée ou un aspect de la question étudiée.
*L’introduction :
Elle commencera par une perspective générale d’ordre historique, géographique, littéraire, scientifique, technique,…. Dans un deuxième temps, elle introduira le sujet. Enfin ; elle annoncera l’orientation de la thèse et de l’antithèse sous la forme d’un problème dont on cherche la solution.
*La conclusion :
Elle présentera un bref bilan de la recherche développée dans la thèse et l’antithèse. Elle vous permettra brièvement de prendre position. Enfin, elle s’ouvrira aux suggestions et aux perspectives d’avenir.